Cette seconde journée offrait au programme : 4 matchs plutôt déséquilibrés et 2 matchs indécis sur le papier… Mais la vérité de l’échiquier n’est pas toujours celle de la feuille de match, et 2 matchs n’ont pas donné les résultats escomptés !

Clichy était trop fort pour Monaco et malgré une contre-performance de la championne de France en titre Guichard qui perd contre Ribbegren, les franciliens ont ensuite aligné les points : score final 6-1. Ils prennent d’ailleurs la tête du classement général.

Même scénario pour Bischwiller contre Gonfreville. D’abord une grosse performance du Gonfrevillais Lefebvre qui bat le GM Mazé, mais ensuite la machine alsacienne s’est mis en marche : 5-1.

Encore le même cas pour Asnières contre Saint Quentin : les joueurs des Hauts-de-France marquent un point grâce à la performance de Cossin qui bat le jeune Russe Oparin, mais ensuite la forte armada d’île-de-France n’a plus concédé que 2 nulles sur 7 échiquiers… Score final 5-1.

Le quatrième match a priori déséquilibré opposait Nice à Vandoeuvre. Mais ici, le scénario ne s’est pas passé comme prévu, et les lorrains arrachent un match nul mérité 2-2, grâce à une ultime victoire de leur jeune allemand Donchenko contre Lagarde au bout d’une longue finale technique et 6 heures de jeu !

Du côté des deux matchs indécis, Mulhouse-Metz était le plus serré. Les deux équipes appartiennent au « ventre mou » du top12 et alignent une équipe trop forte pour être menacée de relégation, mais a priori pas assez puissante pour aller chercher le titre. Le score final de 1-1 respecte la logique de la feuille de match, une victoire de Fedorchuk côté Messins contre-balançant une victoire d’Haussernot côté Mulhousiens.

Par contre, le sixième et dernier match, derby du Sud, opposant Cannes à Grasse a finalement abouti à une victoire 4-0 des grassois, assez sévère par rapport aux pronostics. Il est vrai que la multiple championne de France Milliet en « féminine » est un atout précieux côté Grasse.

A noter que le tournoi de parties rapides organisé sur place par le club de Brest USAM du président Frédéric Baudin a rassemblé une trentaine de compétiteurs et a été remporté par l’iranienne, brestoise d’adoption, Mitra Hejazipour avec 6,5/7. Ne manquez pas le Blitz dimanche prochain !

Catégories : Actualité